Phénomène

2017

(série en cours)

Le temps de deuil. Cet espace où instinctivement l’oeil cherche le moindre indice qui pourrait nous donner des nouvelles de l’être disparu. Ici la pensée magique intervient comme pour troubler le manque. J’entreprends un jeu de piste avec mon inconscient où les apparitions-disparitions prennent des formes diverses. À la recherche d’une musicalité narrative, je tente de trouver une place à l’absence.